Les projets c'est la vie !

La phase de création, c’est vraiment le moment le plus kiffant. Même si nous ne sommes pas en train de créer une nouvelle entreprise, juste avec la perspective de notre future évolution, on retrouve des sensations de presque 10 ans en arrière. Quand on a créé L’informel et qu’il fallait gérer les différents intervenants, les contre-temps, les doutes, les « dans quoi on s’est encore fourré »...

 

On nous dit souvent qu’on a le nez creux... En fait, on n’a jamais eu de plan de carrière précis. On prend les choses comme elles viennent et on essaie de faire avec. Souvent, on a failli se casser la gueule, parfois aussi on a cru qu’on avait trouvé la formule magique. Aujourd’hui, on sait que l’essentiel ce n’est pas d’y arriver, l’essentiel c’est d’aimer ce qu’on fait et d’y prendre du plaisir. À chaque fois qu’on a dérogé à cette règle, par aveuglement, par peur ou par manque de courage, on l’a payé cash. Aujourd’hui, on vous l’assure : l’important c’est le chemin. On garde juste en filigrane le souhait de rester travailleur indépendant, pour avoir la responsabilité de notre avenir entre nos mains. N’en vouloir à personne d’autre que nous quand ça marche pas, et pouvoir ressentir une certaine fierté quand au contraire ça marche.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Catherine Prevost (vendredi, 03 septembre 2021 23:50)

    Je vous souhaite la réussite de votre projet.