Petit patron, piège à ...

Ah, je les entends déjà...


T'as vu ? Ça sert à rien, c'est un combat perdu d'avance. Tu perds ton temps...


Alors ne me dites rien, moi c'est bon, je suis un grand garçon.


Mais allez leur dire, allez leur dire à vos enfants, venez expliquer à ma fille que non, tu ne seras jamais "à ton compte", tu ne seras jamais restauratrice comme tes parents. Allez lui expliquer que tous les efforts de ses parents sont vains, toutes ses soirées chez papy et mamy, tous les sacrifices, pour du vent.


Mais il faudra aussi lui expliquer pourquoi. Pas juste lui dire que c'est comme ça, c'est la crise, c'est le système... Dis lui aussi pourquoi tu n'as pas bougé parce que ça servait à rien.

En même temps, tu lui racontera comment était la vie, quand tu allais à la boulangerie chercher ton pain, quand tu allais manger une pizza ailleurs qu'à Pizza Paï ou Hut et que le patron était super sympa et qu'il faisait les meilleurs pizzas de la ville. Quand tu allais à la boucherie commander un beau morceau de viande, lui dire que son jambon était super bon. Quand le plombier venait te dépanner le dimanche, etc...


Moi je pense que c'est plié, petit patron piège à con ! Regardez nos centre ville !

Enfin bref, ne me dites rien, mais un jour il faudra rendre des comptes. Mais ce jour là aussi, probablement, tu ne seras plus là...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0