Mention fait maison

Pourquoi ne verrez-vous jamais dans notre établissement le fameux logo « officiel » en forme de casserole recouverte d’un toit ?

Depuis le 1er janvier 2015, un décret nous obligerait à mentionner visiblement la phrase suivante :

“Les plats “faits maison” sont élaborés sur place à partir de produits bruts”.

Nous refusons de participer à cette mascarade. Cette loi est mal ficelée et nous ne comprenons pas pourquoi on imposerait aux établissements qui cuisinent d’indiquer que leurs plats sont faits maison alors que l’on ne n’impose pas aux réchauffeurs d’indiquer que leurs plats sortent d’une usine. Ici tout est produit sur place, à base d’ingrédients les plus bruts possibles. Nous vous recommandons de demander le type de produits utilisés pour la confection de vos plats. Ici, nous sommes à votre disposition pour vous renseigner !

Nous pensons que cette loi, dans ses termes actuels est inutile. L’important pour nous c’est plutôt la transparence que chacun doit à ses clients.

Nous voulons prouver qu’il est possible de manger frais et bon, à un prix raisonnable, des plats réellement cuisinés sur place. Sans être des extrémistes du fait maison ou des locavores, nous croyons au bon sens !

Par exemple nous préférons la viande sélectionnée par notre boucher aux viandes sous-vides industrielles. Nous préférons la charcuterie artisanale à la charcuterie industrielle. Nous préférons éplucher les pommes de terre qu’utiliser les « frites fraîches » des grossistes. Nous préférons le pain du boulanger au pain industriel. Nous préférons utiliser les fruits et légumes au rythme des saisons plutôt que d’utiliser des produits importés. Nous préférons utiliser des œufs de poules élevées en plein air plutôt que de poules de batterie. La liste n’est pas exhaustive !

Nous préférons donc le bon sens à une loi dont l’objectif premier n’est pas de privilégier les restaurants qui cuisinent, mais de ne pas pénaliser les réchauffeurs ! Si le courage manque autant à nos gouvernants pour ne pas oser s’attaquer aux lobbies de la malbouffe, le mieux aurait encore été de ne rien faire.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Simplicity (mercredi, 20 mai 2015 16:14)

    Un grand merci enfin un peu de bon sens!!
    En tant que consommateur, il est vraiment difficile de manger à l'extérieur sans que ça soit de la malbouffe, un vrai casse-tête!
    Dommage qu'il n'y ait pas plus de personne qui ose ce que vous faites.... et qui le fait avec passion et conviction.
    Bravo et encore merci